17 Avril 2017... le jour ou tout à changé

Kaël, 6 mois 1/2                                                                                    le soir de son premier Halloween

Salut à tous, je suis Mélissa, maman de Kaël né le 17/04/2017.

J'ai longtemps hésité à écrire ce blog car ce n'est pas dans ma nature d'exposer ma vie perso comme ça mais la grossesse et devenir parents à tellement changé ma vie que je souhaitais échanger avec vous, donner des petits trucs & astuces pour celles qui vont passer par là pour la première fois ou recevoir des conseils de celles qui y sont deja passé plusieurs fois smile

Le partage d'experience dans cette periode de notre vie est très important. C'est une periode de doutes, de remise en question,...enfin une periode vraiment trop bizarre dans tous les sens du terme.

 C'est vrai que nous sommes généralement bien entouré et bien conseillé (entre les professionnels de santé, la famille et les amis... ) mais bien souvent on oublis que ce que nous raconte les personnes de notre entourage à propos de leurs experiences ne nous concerne pas forcément. 

Avec cette grossesse si j'ai appris une chose, que je ne cesse de répéter aux femmes enceintes autour de moi:

Chaque grossesse est différente, prenez les conseils mais ne vous focalisez pas dessus chaque bébé est différent et chaque maman aussi, on à pas toutes les mêmes façon de voir les choses et ça on l'oublis bien trop souvent et c'est dommage mais on en reparlera plus tard dans de prochains post (notamment celui de l'allaitement).

Allez je vous laisse découvrir le blog et n'hésitez pas à demander des conseils ou à donner des trucs & astuces et partager vos experiences, lâchez-vous!! heart

Notre petite histoire...très rapidement

 

Alors je vais vous raconter notre drôle de petite histoire, enfin le moment de la découverte de ma grossesse. Mais avant ça, il faut que je vous dise comment j'étais avant ça :

25 ans, en dernière année de master en Gestion des ressources humaines, organisé au boulot mais pas du tout dans ma vie privée, toujours à courir à droite à gauche, oubliant la moitié 'voir les 3/4) des choses. Avec David, mon copain, ça faisait 6 ans qu'on était ensemble dont 2 années à vivre ensemble avec nos deux bouledogues Français : Wiz (ou Wiwi pour les intimes) et Rosie. Jamais l'idée d'avoir un enfant ne nous avait traversé l'esprit, au contraire on n'en voulait pas du tout on se disait qu'on était bien avec nos chiens et que nous serions juste des supers tonton/tata avec nos neveux et nièces. Nous notre truc c'est les voyages et on s'était dit qu'à la fin de mes études on partirait faire un super Road trip autour du monde... Jusqu'à ce weekend du 15 Aout 2017, lorsque j'ai appris la nouvelle. 

Je n'ai jamais été confronté à ça auparavant, c'était ma toute première grossesse et elle n'était pas prévue. Vous me direz à 25 bientôt 26 ans je n'étais pas non plus totalement à la ramasse mais je n'avais pas fini mes études. J'ai passé ma soutenance pour mon master en gestion des ressources humaines en Juillet 2017. J'ai donc pu faire mon premier semestre (de septembre à Janvier en cours) mais mon congé patho a débuté mi-février. 

Je vie dans le 95 et j'avoue que les transports pour me rendre dans le 11ème tous les jours avec un bidou énorme (parce que le mien était particulièrement énorme) a été difficile et ça je m'en souviendrais. Entre les gens dans le métro qui vous bouscule, très peu de gens vous laissent réellement une place assise (pour ma part bien souvent c'était les personnes âgées qui me l'a laissaient et je refusais donc de leur prendre...le monde tourne à l'envers). Enfin bref nous en re parleront plus tard dans un petit article "coup de gueule " où j'espère vous partagerez vos expériences les plus folles à ce sujet.

Enfin bref voilà, rien n'était prévu. Je l'ai découvert en Aout 2016, alors que j'étais partis faire un petit coucou à mon papa sur Angers le temps de quelques jours. J'ai été malade toute la semaine et des envies de vomir horrible (vraiment l'expression "nausées matinales" ce n'était pas pour moi.... C’était toute la journée, le seul moment où ça allait c'était quand je dormais lol). Mon père me disait "dit donc tu as du chopper un sacré virus"... lol si il avait su à ce moment à que ce petit "virus" s'appellerait un jour Kaël et qu'il deviendrais notre rayons de soleil à tous :D

Pour terminer ma petite histoire, au bout de 4 jours archi malade, je préviens mon père que je me rends à la pharmacie pour demander des médicaments pour le mal des transports (car je reprenais la route le lendemain). Là, la pharmacienne me regarde et ma lance un "madame je pense que vos symptômes ne sont pas ceux d'un virus mais d'une grossesse"... le blanc , je la regarde et lui dit "non je ne suis pas enceinte je veux juste des médicaments pour mes envies de vomir et de la vitamine pour mes grosses fatigues", elle ris gentiment et me dit qu'elle ne peut pas me vendre de médicaments classiques au cas où je serais enceinte et me vend un test de grossesse en me lançant: "vous faites le test, et si il est négatif vous revenez et je vous donne les médicaments qu'il faut"... Elle ne m'a jamais revu...le test était positif !!!!

Je suis rentré chez moi avec le test caché sous ma veste et en rentrant mon père qui me demande :"alors quels médicaments t’ont-ils donné ?" je n'ai rien trouvé de mieux que de lui répondre "ils n’avaient plus les médicaments en stocks ils reçoivent une commande cette aprèm j'y retourne tout à l'heure". Je fonce aux toilettes faire le test mais la pharmacienne m'avait prévenu que comme il ne s'agit pas des premières urines du matin les résultats du test risque d'être un peu flou...ahah ahah non pas du tout ils n'étaient pas flous, deux grosses bandes se sont affichées sur le test Clear Blue.

Le ciel m'est tombé sur la tété, je ne savais plus quoi faire, j'ai appelé mon copain (avec qui je suis depuis plus de 6 ans) et lui annonce la nouvelle. Après une longue discussion sans savoir quoi faire, on raccroche et j'étais tellement perdu que j'appelle une de mes sœurs au hasard (des jumelles). Je tombe sur Anaïs. Je lui dis paniqué "j'ai fait un test il est positif" et là elle me répond paniquer "quoi ?!!tu as le sida ?!!". WTF ?!!! mais non un test de grossesse (bon elles travaillent toutes les deux en pharmacie...déformation professionnelle on va dire). Elle me répond "Ah j'ai eu peur, Ba ce n’est pas grave c'est une bonne nouvelle"... la réponse à laquelle je ne m'attendais pas du tout. Je pensais qu'elle allait céder à la panique avec moi mais pas du tout. Elle m'a rassuré en me disant que ce n'était rien que j'étais à un bon âge, qu'avec David (mon conjoint) tout allait bien on vivait déjà chez nous depuis deux ans...rien de grave. Je crois que c'était exactement les mots que j'avais besoin d'entendre.  

Quelques heures plus tard, toujours la boule au ventre sans trop savoir quoi faire, mon père me relance et me dit "au fait on passe chercher tes médocs à la pharmacie et après on va se boire un verre"...je le regarde choqué et je décide de me lancer en lui disant "papa, je sais pourquoi je suis malade pas la peine de médicaments" il me répond "ah bon qu'est-ce que tu as ?" et là je lâche le mot "ENCEINTE"...."je suis enceinte". Je vois ses yeux me fixer mais plus rien dedans, je le sens vide quelques secondes, il s'assoit à côté de moi et se met à mâcher très fort son chewing-gum ahah le stress total. Je ne s'avait pas du tout mais pas du tout à quoi m'attendre de sa part. Il a toujours été présent pour mes sœurs et moi mais en ce qui concerne le privé comme ça...je ne savais pas du tout à quelle réaction m'attendre. Et il a été GENIAL !!

En tant que parents je pense que les miens sont au top !! et oui je le dis clairement les deux m'ont très bien conseillé en me disant que je pouvais tout de même terminer mes études, j'étais quand même en dernière année que j'allais gérer et qu'ils seraient là pour nous. Et voilà l'aventure était lancée... (suite au prochain poste)

J'adorerais connaitre la façon dont vous avez découvert vos grossesses, si c'était voulu ou pas et comment vous l'avez annoncé à vos proches. Lâchez-vous dans les commentaires je suis curieuse et pressée de vous lire. 

 

PS : Je ne parle jamais "d'accident" en parlant de ma grossesse. Dès la première fois où j'ai utilisé ce terme avec mon père il m'a de suite reprise en me disant que ce n'était pas un accident car un accident est négatif. Il s'agit d'un imprévu, car si on tombe enceinte, en général c'est que l'on s'est mal protégé (mauvaise prise de contraception ou autre) et l'enfant n'est jamais un accident, il n'a rien demandé à personne donc à nous de prendre nos responsabilités ;)